revelateur-d-image.typepad.com > Projet photo chevaux

Sans le lâcher, je lui montrais le pré charmant, couleur de songe
Je tirais, les poings dans les noeuds
Il hennissait vers l'invisible, Il appelait l'ombre au secours
Je lui montrais le pâturage, que nous appelons paradis
Je l'avais saisi par la bride,
Ce sombre cheval des abîmes